• Conseil local FCPE

    Conseil local FCPE

  • Bienvenue

    sur le blog du conseil local de parents d'élèves FCPE du Collège Pilatre de Rozier (Wimille 62), lieu d'informations et d'échanges. Toute remarque est acceptable dans les règles du respect et de l'écoute de l'autre ! Il n'y a pas de tabous, n'hésitez pas à faire part de vos idées.
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • septembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Méta

Communiqué de Presse FCPE national- 26/09/08

Posté par valérie le 26 septembre 2008

Journée européenne des langues : l’étendard français est en berne

Aujourd’hui 26 septembre, c’est la journée des langues du Conseil de l’Europe. La FCPE estime qu’il n’y a pas lieu de pavoiser tant l’enseignement des langues vivantes reste insatisfaisant en France.

A l’école primaire, l’enseignement des langues se déroulant désormais sur quatre ans, il nécessite la mise en place d’un vrai programme d’apprentissage en relation avec celui du collège. La pratique actuelle de l’initiation à une langue pendant 4 années est démotivante pour les élèves !

Par ailleurs, le libre choix de la langue vivante par la famille est un mythe. Il existe de moins en moins à l’entrée en sixième où le principe de la continuité pédagogique est invoqué sans vergogne pour imposer la poursuite d’une langue non choisie ou pour imposer ou refuser une inscription en section bilangue.

Au collège, la FCPE, qui avait salué l’adossement au cadre européen commun de référence pour les langues dans l’enseignement français, a dû dénoncer la précipitation de la mise en place de la certification du niveau A2 pour le Diplôme national du brevet.

A tous les niveaux, les effectifs par classes ne permettent pas un entraînement oral satisfaisant. C’est sans doute la raison pour laquelle le ministère vient d’annoncer la suppression de l’épreuve de compréhension de l’oral au bac STG alors qu’au contraire il conviendrait d’étendre la validation de la compréhension orale au bac pour toutes les filières.

Le travail des commissions académiques des langues vivantes étrangères mises en place en octobre 2005 tarde à porter ses fruits. En fait, c’est tout le plan en faveur d’une meilleure maîtrise des langues étrangères d’octobre 2005 qui fait un flop.

S’agissant de l’enseignement des langues, la FCPE demande plus de concertation préalable, d’accompagnement et de suivi dans les décisions prises.

Elle demande en particulier un plan cohérent qui tienne sur la durée, que les décisions prises il y a plusieurs années soient appliquées, que cessent les annonces ignorant les difficultés des établissements à avoir du matériel pédagogique correspondant à des exigences fortes.

Le bilinguisme ne se décrète pas, il s’obtient en développant la pratique orale avec de petits effectifs et en équipant les écoles et les établissements des outils modernes de communication.

Laisser un commentaire

 

La Maison des Lycéens |
Association LE PARADIS |
Petites et grandes vibrations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association des parents d'é...
| MARMITES
| laguierche2008